EXTRA BALL 25-28.04.12

Extra Ball 2012

Focus sur la scène romande

12 € la soirée / réservation conseillée : ccs@ccsparis.com

 

Partager

Extra Ball est le festival du Centre culturel suisse dédié aux spectacles vivants, en particulier à des projets hybrides, transdisciplinaires, de formats divers. L’édition 2012, focalisée sur la scène romande, propose plusieurs créations, des collaborations inédites et des adaptations.

En partenariat avec Danser 

Attention pour Ariane dans son bain, compte tenu de la jauge très limitée, deux représentations par soir, réservation dans la limite des places disponibles. Chaque soir, le programme est fait pour que le public puisse tout voir, sauf Ariane dans son bain qui est présenté hors du CCS.

MERCREDI 25.04
Dès  19 h, en continu

- ensemBle baBel. Créations à l’occasion du centenaire de la naissance de John Cage, série d'interventions pendant la soirée.
- Gilles Furtwängler & Anne Rochat, Say Yes or Die I (entre 10' et 20') scènes d'opéra
- Sébastien Grosset & Michèle Gurtner, Les rapports oraux des services (30’) création
- La compagnie de Genève (Anne Delahaye & Nicolas Leresche), Le corps du trou (75’) adaptation
- Théâtre en Flammes (Denis Maillefer), Ariane dans son bain (40’)

JEUDI 26.04
Dès  19 h, en continu

- ensemBle baBel. Créations à l’occasion du centenaire de la naissance de John Cage, série d'interventions pendant la soirée.
- Gilles Furtwängler & Anne Rochat, Say Yes or Die II (entre 10' et 20') scènes d'opéra
- Perrine Valli & Carla Demierre, La cousine machine (30’) création.
- La compagnie de Genève (Anne Delahaye & Nicolas Leresche), Le corps du trou (75’) adaptation
- Théâtre en Flammes (Denis Maillefer), Ariane dans son bain (40’)

VENDREDI 27.04
Dès  19 h, en continu
- ensemBle baBel. Créations à l’occasion du centenaire de la naissance de John Cage, série d'interventions pendant la soirée.
- Gilles Furtwängler & Anne Rochat, Say Yes or Die III (20') scènes d'opéra
- Sébastien Grosset & Michèle Gurtner, Les rapports oraux des services (30’) création
- Patricia & Marie-France Martin, Là non là plutôt là là oui c'est là (60’) création
- Perrine Valli & Carla Demierre, La cousine machine (30’) création
- Théâtre en Flammes (Denis Maillefer), Ariane dans son bain (40’)

SAMEDI 28.04
Dès 16 h 30,
lancement du cahier spécial de la revue Mouvement "La scène suisse dans tous ses éclats" réalisé en coédition avec Pro Helvetia - Fondation suisse pour la culture
Dès  17 h, en continu

- ensemBle baBel. Créations à l’occasion du centenaire de la naissance de John Cage, série d'interventions pendant la soirée.
- Gilles Furtwängler & Anne Rochat, Say Yes or Die IV, V (entre 10' et 20') scènes d'opéra
- Sébastien Grosset & Michèle Gurtner, Les rapports oraux des services (30’) création
- Patricia & Marie-France Martin, Là non là plutôt là là oui c'est là (60’) création
- Théâtre en Flammes (Denis Maillefer), Ariane dans son bain (40’)

+ d'infos sur les spectacles

à consulter sur le web

L’ensemBle baBel
L’ensemBle baBel est un groupe de musique de chambre contemporaine formé il y a 5 ans par le chef d’orchestre et musicien Olivier Cuendet. Animé autant par la volonté de revisiter les œuvres du passé que de faire partager des musiques d’aujourd’hui, baBel privilégie des démarches ouvertes, interdisciplinaires, alliant musique écrite, improvisation, provocation et humour. A l'occasion du "Projet Cage", baBel propose de rendre hommage à John Cage à travers une multitudes d’actions et de performances ayant pour objectif de faire revivre non seulement sa musique, mais aussi sa philosophie.
 

Gilles Furtwängler & Anne Rochat, Say Yes or Die
Say Yes or Die est un opéra performatif créé par Gilles Furtwängler & Anne Rochat en janvier 2011. Ce projet revisite les codes de l'opéra classique, tout en en respectant la structure essentielle : il est ainsi découpé en trois ou quatre actes, eux-mêmes découpés en scènes correspondantes aux moments clés de l’action dramatique. Le découpage de l’opéra dépend ici du texte et de la scénographie et non pas de la musique.

 

Sébastien Grosset & Michèle Gurtner, Les rapports oraux des services
L’idée est de plonger dans la parole d’un homme politique aujourd’hui connu en recourant exclusivement au dialogue entre une actrice et un dramaturge dans une transcription littérale d'un dialogue "OFF" de ce politicien avec un groupe de journalistes. Par la seule analyse de la structure du discours, la pièce faire ressortir certains des traits psychologiques caratéristiques de cette figure du pouvoir : paranoïa, orgueil, charme, besoin d’amour, désorganisation, vitalité...

 

La compagnie de Genève / Anne Delahaye & Nicolas Leresche, Le corps du trou
Dramaturgie et texte : Sébastien  Grosset
Le vide, ce n’est pas rien. C’est peut-être cet espace entre le néant et le plein. Un espace qui vit et que l’on sent grâce à ce qui n’y est pas encore ou ce qui y a été (l’absence d’un mort). C’est un espace qui vibre ici sur scène, révélé par le son, les corps des danseurs et leurs  métamorphoses. Ce n’est donc pas un spectacle sur le néant, mais sur le vide qui se remplit.

 

Théâtre en Flammes / Denis Maillefer,  Ariane dans son bain
Texte : Albert Cohen, tiré de « Belle du Seigneur »
Jeu : Aline Papin 
Ariane est dans son bain et se prépare à retrouver Solal son amant qui revient de voyage le soir même. Dans une eau trop chaude, nue mais recouverte par la mousse du bain elle se parle à elle-même, digresse sur la taille du cou des girafes, l’usage et la saveur des fruits mûrs, se rappelle le corps de son amant, se touche, se caresse, s’auto-érotise, s’impatiente….

 

Perrine Valli (chorégraphe) & Carla Demierre (écrivain), La cousine machine
Commande du festival condordan(s)e en coproduction avec le CCS.
« Nous décidons que nous serons les deux sur scène, qu’il n’y aura pas de décor, pas de technique, que notre duo devrait être aussi simple à plier–déplier qu’une grande bâche, que ce duo doit prendre son origine dans notre double présence sur un espace scénique, espace qui pourrait bien n’être q’un point, tant il est déterminé par la troisième présence aux formes variables (le public) ». Carla Demierre

 

Patricia & Marie-France Martin, Là non là plutôt là oui c'est là
Pièce performative textuelle, musicale avec image et mouvement. Interventions de l’ensemBle baBel.
"On va mêler les mots les voix les sons des autres, qu’on va broder aux nôtres. On fera peut-être un casting – le choix des acteurs va dépendre de la couleur des cheveux. Pour envisager l’idée, on donnera un petit cours de psycho-géo, voir où c’est qu’on est quand on n’est pas d’là. On s’encagera dans un nid provisoire, voir d’en haut le bas le centre (culturel suisse). On va musarder les hauts du Léman ? Ça  serait bien qu’un majordome serve un Chardonne ? un Yvorne ? On s’enverra dans le décor du cinéma des autres, pour faire sonner solo, canon, cacophonie, ventriloquie. On décortiquera le syndrome du coucou, le temps d’un retour d’histoires . EXTRA BALL c’est pile poil les présidentielles, Nico & Carla seront peut-être là. On va tâcher d’organiser les choses de telle façon que le résultat ne soit jamais décisif (John Cage)."

 
Patricia & Marie-France Martin. Photo : Robert Hofer Sébastien Grosset & Michèle Gurtner. Photo : Simon Letellier Gilles Furtwängler & Anne Rochat. Photo : Simon Letellier Gilles Furtwängler & Anne Rochat. Photo : Simon Letellier © Perrine Valli & Carla Demierre. Photo : Simon Letellier © Perrine Valli & Carla Demierre. Photo : Simon Letellier la compagnie de Genève, Le corps du trou. Photo : Dorothée Thebert Filliger Théâtre en Flammes / Denis Maillefer, Ariane dans son bain. Photo : Catherine Monney Sébastien Grosset & Michèle Gurtner, Les rapports oraux des services. Photo : Céline Mazzon ensemBle baBel. Photo : Sophie Chaubaroux