Isidore Isou

Traité de bave et d’éternité (1951, 2h)

Ecrivain, cinéaste, peintre et poète, Isidore Isou est le fondateur en 1945 du lettrisme. Avec ce premier film lettriste, Isidore Isou dissocie le son de l’image et les traite comme deux éléments autonomes. En intervenant aussi sur la pellicule avec la ciselure des photogrammes, il préfigure ici la fin d’une certaine idée du cinéma.

Isidore Isou — © Centre culturel suisse. Paris
Thu 19 Jun 2008 20h