Tremblez tremblez …

Féminisme, sorcières, art et pédagogie

Fri 26 – Sat 27 Apr 2019
Sat 27 Apr 2019​, 17h-19h
Sat 27 Apr 2019​, 14h-17h
Sat 27 Apr 2019​, 10h30
Fri 26 Apr 2019​, 21h-23h
Fri 26 Apr 2019​, 20h-21h
Fri 26 Apr 2019​, 18h-20h
Fri 26 Apr 2019​, 17h-18h
Entrée libre (sauf projection Les conquérantes 3 €)

En partenariat scientifique et avec le soutien de l’association AWARE, Art + Feminism, les sans pagEs 

Disponible au bar : soupe, quiche, café et chocolat…

Rencontres autour de la figure de la sorcière, des réseaux de femmes et d’un féminisme créatif.

« Tremblez tremblez, les sorcières sont de retour » scandaient les féministes italiennes dans les années 1970. La grande attention portée aujourd’hui par certain·e·s artistes, activistes et universitaires aux sujets abordés dans l’exposition de Doris Stauffer , tels que l’égalité dans le monde du travail, la position de la femme dans la politique ou dans le système de l’art, en révèle toute l’actualité. Le CCS propose un ensemble d’événements, conférences, tables rondes, ateliers ainsi qu’un edit-a-thon Wikipedia afin de replacer la pensée de Doris Stauffer dans un contexte international et contemporain.

Les tables rondes sont à réécouter et podcaster via Promise no Promises! :
La sorcière dans les mouvements de libération des femmes et son retour dans l’art contemporain
avec Daniela Brugger et Caroline Cournède. Modération : Anna Colin

Les réseaux féministes en Suisse
avec Bice Curiger, Mara Züst et Simone Koller. Introduction Hanna Alkema (association AWARE) et Claire Hoffmann

La pédagogie radicale comme démarche méthodologique féministe
avec Michael Hiltbrunner, Chantal Küng, Anna Colin

<p>Doris Stauffer  Hexenkurs 1977, Dia sur corps © Schweizerische Nationalbibliothek, Graphische Sammlung: Archiv Serge und Doris Stauffer</p>

Doris Stauffer Hexenkurs 1977, Dia sur corps © Schweizerische Nationalbibliothek, Graphische Sammlung: Archiv Serge und Doris Stauffer

Vendredi 26.04

17h : doris, how does a witch learn ?
Projection en avant-première du film de Chantal Küng (48’)

18h : Les réseaux féministes en Suisse
Table ronde avec Bice Curiger, Mara Züst et Simone Koller. Introduction Hanna Alkema (association AWARE) et Claire Hoffmann

20h : La sorcière dans les mouvements de libération des femmes et son retour dans l’art contemporain
Table ronde avec Daniela Brugger et Caroline Cournède. Modération : Anna Colin

21h : Les conquérantes
Projection du film de Petra Volpe (97’, 2016)
En raison de la longue lutte pour le droit de vote obtenu seulement en 1971, la Suisse présente une histoire particulièrement dense de mouvements activistes et d’archives sur les femmes. Nominé aux Oscars 2018, Les conquérantes (ou L’ordre divin) est le premier long-métrage de fiction sur le droit de vote des femmes en Suisse. 

Distribution

Les conquérantes (97’, 2016)
Réalisation et scenario : Petra Volpe
Avec : Marie Leuenberger, Max Simonischek, Rachel Braunschweig, Sibylle Brunner, Therese Affolter, Marta Zoffoli, Ella Rumpf Musique : Annette Focks / Image : Judith Kaufmann / Montage : Hansjörg Weißbrich

Introduction et modération des tables rondes : Claire Hoffmann et Hanna Alkema

<p>© Schweizerische Nationalbibliothek, Graphische Sammlung: Archiv Serge und Doris Stauffer</p>

© Schweizerische Nationalbibliothek, Graphische Sammlung: Archiv Serge und Doris Stauffer

Samedi 27.04

10h30-15h : Who writes his_tory ?
Edit-a-thon Wikipedia avec Daniela Brugger et Addie Wagenknecht de Art + Feminism et Natacha rault les sans PagEs
Toutes les suggestions sont bienvenues ! Venez (avec votre ordinateur) créer de nouvelles entrées, traduire ou améliorer les articles existants.
Wikipedia, la plus grande encyclopédie numérique au monde, comprend moins de 10 % d’éditeur.e.s femmes. Il semble que cela produise un effet sur la représentation des femmes, et notamment des artistes femmes, dans les articles de l’encyclopédie. Avec les ateliers d’écriture edit-a-thons, organisés entre autres par Art + Feminism et les sans PagEs, il ne s’agit pas seulement de transmettre les outils pour écrire soi-même sur Wikipedia, mais aussi d’y augmenter la présence des femmes, de questionner les règles de pertinence des contenus, d’étudier l’historiographie et le fonctionnement de ce site participatif et d’y ajouter une perspective féministe.
Discussion à 14h30 avec Daniela Brugger et Addie Wagenknecht.
14h-17h : How to become a contemporary witch?
Re-activation (en anglais) d’ateliers de Doris Stauffer par Chantal Küng, avec des étudiant.e.s du master Art Education de la ZHdK
programme

17h  : La pédagogie radicale comme démarche méthodologique féministe
Table ronde avec Michael Hiltbrunner, Chantal Küng, Anna Colin

<p>Doris Stauffer F+F Drahtschmiedli © Schweizerische Nationalbibliothek, Graphische Sammlung: Archiv Serge und Doris Stauffer</p>

Doris Stauffer F+F Drahtschmiedli © Schweizerische Nationalbibliothek, Graphische Sammlung: Archiv Serge und Doris Stauffer

Partenaires

En partenariat scientifique et avec le soutien de l’association AWARE : Archives of Women Artists, Research and Exhibitions, Paris, Art + Feminism, a campaign on women, feminism and the arts on Wikipedia, les sans pagEs, la ZHdK (Zürcher Hochschule der Künste).

Partenaires média : Libération, Les Inrockuptibles

Fri 26 – Sat 27 Apr 2019
Sat 27 Apr 2019​, 17h-19h
Sat 27 Apr 2019​, 14h-17h
Sat 27 Apr 2019​, 10h30
Fri 26 Apr 2019​, 21h-23h
Fri 26 Apr 2019​, 20h-21h
Fri 26 Apr 2019​, 18h-20h
Fri 26 Apr 2019​, 17h-18h
Entrée libre (sauf projection Les conquérantes 3 €)