Mathieu Amalric et Antoine Jaccoud (c) Simon Letellier / CCS

Antoine Jaccoud par Mathieu Amalric au Festival d'Avignon

Au revoir

Sat 13 Jul 2019​, 22h30

Au Festival d’Avignon, cour du musée Calvet

Coproduction France culture / Sélection suisse en Avignon / Centre culturel suisse. Paris

Mathieu Amalric lit “Au revoir”, texte inédit de l’écrivain, scénariste et dramaturge Antoine Jaccoud.

Un homme raconte comment il vient de prendre congé de ses deux fils partis pour Mars, et les raisons qui ont poussé ces jeunes gens à émigrer vers cette nouvelle colonie. Les paroles de ce père résonnent plutôt comme un long adieu. A ses enfants comme à ce vieux désir des hommes de changer le monde, plutôt que de le fuir pour en salir un autre.  

“Au revoir” sera publié en juillet 2019 chez Giuseppe Merrone Éditeur (Lausanne)

Distribution

Réalisation : Pascal Deux
Coproduction France culture / Sélection suisse en Avignon / Centre culturel suisse. Paris

Antoine jaccoud

Antoine Jaccoud écrit pour le cinéma, le théâtre et tout ce qui peut donner un support à l’expression orale. Il a coécrit et dialogué les films d’Ursula Meier (« l’enfant d’en haut », « journal de ma tête »), de Bruno Deville (« Bouboule ») ou Bettina Oberli (« Le vent tourne ») ; fait entendre à la scène « le mari de Lolo » (Ferrari), le dernier paysan du monde dans « on liquide » ou dit adieu aux bêtes dans son « monologue du zoophile », créé au Théâtre de Vidy-Lausanne en 2017. Antoine Jaccoud tourne également sur les scènes de Suisse et d’ailleurs avec les auteurs et musiciens du groupe de spoken word « Bern ist überall » ou en duo avec le pianiste et accordéoniste Christian Brantschen. « Au revoir », créé à Genève en 2017 avec et pour Mathieu Amalric est son plus récent monologue. On retrouvera l’acteur et l’auteur à nouveau réunis dans « Insulaires » un film documentaire de Stéphane Goël, sorti en mars de cette année, dont Jaccoud a écrit la narration.