<p>Jean-Quentin Châtelain dans “Mars” de Fritz Zorn en 2002 / Photo : Brigitte Enguerrand</p>

Darius Peyamiras

“Mars”, de Fritz Zorn avec Jean-Quentin Châtelain

Zorn décrit la vie dans sa famille où règne, où chacun refoule ses sentiments et ses ressentiments, ses désirs et ses opinions propres, jusqu'à n'en avoir même plus conscience, pour préserver à tout prix cette illusion d'harmonie."Zorn" qui signifie "colère" est un pseudonyme. Le vrai nom de Zorn est Fritz Angst, ce qui signifie "peur". Et c'est en effet la peur, peur de la relation, de la violence des sentiments, du conflit, du corps, du désordre, qui gouverne le comportement de cette famile - la peur de la vie. Texte: Mona Chollet, Périphéries.

<p>Jean-Quentin Châtelain dans “Mars” de Fritz Zorn en 2002 / Photo : Brigitte Enguerrand</p>

Jean-Quentin Châtelain dans “Mars” de Fritz Zorn en 2002 / Photo : Brigitte Enguerrand

— © Centre culturel suisse. Paris