<p>Denise Bertschi, <em>STATE FICTION</em>, video stills, 2021 (© Bibliothek am Guisanplatz, Bern/Switzerland)</p>
Production prolifique d’images fixes et en mouvement par des amateurs militaires, fonction du medium photographique, regard sur « l’autre », utilisation artistique de found footage et de matériel d’archives – autant de questions que Denise Bertschi et Doris Gassert…
Denise Bertschi et Doris Gassert
Parole
13 nov
2021
À la librairie
FUTURE est une série de publications conçue par Taiyo Onorato & Nico Krebs, publiée aux éditions Patrick Frey. Le premier numéro FUTURE MEMORIES, explore la façon dont nos conceptions de l’avenir ont évolué au cours des dernières décennies…
À la librairie Taiyo Onorato & Nico Krebs
FUTURE MEMORIES
Parole
12 nov
2021
<p>© Denise Bertschi, <em>State fiction</em>, 2021</p>
Dans le cadre de son exposition Oasis of Peace. Neutral Only On The Outside , Denise Bertschi s’entretient avec Heonik Kwon. Heonik Kwon (professeur en anthropologie à la Cambridge University) propose un nouveau regard sur la guerre coréenne, non pas « froide » mais « chaude »…
Denise Bertschi et Heonik Kwon
Parole
21 oct
2021
À la librairie
L’Ouroboros est né d’un besoin de liberté, d’une soif - plus que jamais ardente -  de dialogue, de pluridisciplinarité. Nous sommes parti.e.s du constat que la plupart des revues existantes - même passionnantes et brillantes - sont très spécialisées, vouées à une seule discipline…
À la librairie L'Ouroboros n°3
Parole
14 oct
2021
<p><em>Je ne crois pas aux fantômes mais mon jardin en est plein et ma mémoire et mon cœur</em>, Full PETAL Machine, 2020</p>
À la librairie
Mercredi 7 juillet de 18h à 19h à la librairie du CCS, présentation de Je ne crois pas aux fantômes mais mon jardin en est plein et ma mémoire et mon cœur. Un ouvrage collectif par Olivia Csiky Trnka, Noé Cauderay et Jana Trnka…
À la librairie Olivia Csiky Trnka, Noé Cauderay et Jana Trnka
Je ne crois pas aux fantômes mais mon jardin en est plein et ma mémoire
Parole
07 juil
2021
<p>Guillaume Pilet <em>Oh Please!</em> photo Aurélien Mole</p>
À la librairie
Lancement à la librairie de Oh Please! de Guillaume Pilet. Oh Please! parodie un journal de confinement, raconté par l’alter ego de Guillaume Pilet, “The Rotten Egg”. Tourmenté par les affres de la création, notre oeuf avancé confie sans pudeur ses doutes existentiels, gratifiant l’artiste…
À la librairie Guillaume Pilet
Oh Please!
Parole
10 juin
2021
Cette présentation entend reprendre les récits sur le changement climatique dans les expositions, et ce à la lumière des liens repensés entre la modernité et la nature, suite à l’émergence de formats écologiques de pensée et d’action ainsi qu’à celle du posthumanisme critique.
Fiona Cameron
Exposer pour l’habitabilité de la Terre : concevoir des écologies climatiques plus qu’humaines et autres qu’humaines
Parole
27 avril
2021
« Les contextes artistiques en tant que tels (galeries, musées, performances, situations) fonctionnent pour moi de moins en moins ; ils sont submergés, infiltrés par des lambeaux d’autres structures en désintégration : politiques, sociales, psychologiques, économiques.
Ramaya Tegegne
Wet Paint
Parole
27 avril
2021
Au cours de cette brève intervention, Lucia Pietroiusti abordera trois projets en cours qui envisagent les rôles et l’organisation possibles des institutions culturelles par rapport à la justice et l’équilibre environnementaux : General Ecology, expérimentation de changement simultané…
Lucia Pietroiusti
Trees in Forests, Webs, Onions
Parole
20 avril
2021
« Comment l’effort individuel peut-il contribuer à forger l’idée collective quand la structure de la société nous incite à des victoires solitaires ?… Il suffit d’être un corps féminisé et, de surcroît, racisé. Vous représentez alors à vous seule toute une génération : un discours, un coup…
Keyna Eleison
More of what we don’t see
Parole
06 avril
2021
Le projet de recherche interculturel et interdisciplinaire Srijan-Abartan entendait développer de nouveaux outils et méthodologies pour produire des formats d’exposition qui soient à la fois culturellement enracinés, écologiquement durables et socialement responsables.
Diana Campbell Betancourt, Prem Krishnamurthy, Dries Rodet, Inteza Shariar & Nina Paim
Srijan-Abartan : workshop de montage d’expositions au cœur du Dhaka Art Summit 2020
Parole
02 avril
2021
<p>© Christoph Wachter & Mathias Jud, Can you hear me ? (Antennes sur l’Ambassade américaine à Berlin)</p>
Pour l’exposition Stormy Weather, le duo d’artistes Christoph Wachter & Mathias Jud, créateurs du logiciel open source qaul.net, propose un atelier en ligne de construction d’interconnexion wifi indépendante.
Christoph Wachter & Mathias Jud
Hors réseau et dans le Cloud - construire une interconnexion wifi indépendante
Parole
06 mars
2021
Cécile Bicler, Amore la possession
Chaque semaine une sélection à voir, lire et écouter chez vous. 
À voir et écouter chez vous #11
Semoroz&Hoffmann / Rouyer / Terp / Manz
Parole
03 oct – 09 déc
2020
Rencontre avec Florence Jung à l’occasion du lancement de l’ouvrage New Office: The Ads 31.03.2019 - 31.03.2020, ed. JBE Books. New Office est une société écran orchestrée par Florence Jung sous une fausse identité entre mars 2019 et mars 2020. New Office ne produit rien.
New Office: The Ads 31.03.2019 - 31.03.2020 de Florence Jung
Parole
16 oct
2020
<p>Arnold Böcklin, “Autoportrait à la mort violoniste”</p>
Fêté par ses contemporains comme le plus grand peintre du XIXe siècle, l’artiste suisse - reconnu par De Chirico, Max Ernst, Freud et les surréalistes - a passé une grande part de sa vie en Italie où il redécouvre l’antiquité et la mythologie pour leur faire franchir les portes de l’inconscient.
Robert Kopp
Arnold Böcklin : mythes et modernité
Parole
08 nov
2001
<p>Jürg Kreienbühl ,”Maurice et Boulon”, 1968</p>
Soirée organisée par Isabel Lopes Cardoso, historienne d’art et boursière la FCT (Portugal). Acteurs et témoins évoquent la communauté portugaise des bidonvilles, à partir des peintures de Jürg Kreienbühl qui racontent ce monde disparu. Rencontre avec Jürg Kreienbühl, José Vieira, cinéaste…
Kreienbühl et la ville des laissés pour compte
Parole
28 sept
2001
<p>Première de couverture du livre “Le Paris des Suisses” édité à l’occasion des 10 ans du CCS / Photo : Marine Peixoto</p>
Daniel Jeannet et l’équipe du Centre Culturel Suisse ont le plaisir de vous convier à cette journée d’anniversaire inspirée du livre que nous publions avec les Éditions de la Différence : “Le Paris des Suisses”…
Les 10 ans du Centre Culturel Suisse
Parole
14 oct
1995
<p>Vues de l’exposition “Nouveaux itinéraires” (vernissage) / Photo : Alain Ceyssac</p>
Dans le cadre de l’exposition “Nouveaux itinéraires, Les Alpes vues par les photographes” “Une sorte d’attrait auquel on a de la peine à résister : Caspar Wolf, Horace-Bénédict de Saussure : le sublime”, tel est l’intitulé précis que nous propose Claude Reichler pour l’exposé qu’il nous présentera…
Claude Reichler et Daniel Arasse
Caspar Wolf, H.-B. de Saussure : le sublime des glaciers
Parole
03 déc
1992
<p>Hugo Lœtscher / Photo : Georges Sütterlin</p>
Dans le cadre de l’exposition “Nouveaux itinéraires, Les Alpes vues par les photographes” En même temps que paraît l’édition française de “La photographie suisse de 1840 à nos jours” (chez Benteli, Berne), Hugo Lœtscher, écrivain et président de la Fondation Suisse pour la photographie (Zurich)…
Diaporama de Hugo Loetscher
La photographie en Suisse de 1840 à nos jours
Parole
27 nov
1992
<p>Vues de l’expositin “Nouveaux itinéraires” (vernissage) / Photo : Alain Ceyssac</p>
Dans le cadre de l’exposition “Nouveaux itinéraires, Les Alpes vues par les photographes” “Une carte blanche, c’est ce qu’on va en faire le moment venu avec ceux qui voudront bien assister à la soirée du 14 novembre 1992.
Charles-Henri Favrod
Carte blanche
Parole
14 nov
1992
<p>Carton de l’événement</p>
Guide acoustique pour une exposition de 40 minutes. En direct sur France Culture à 20h30.   Personne ne le sait, et pourtant c’est vrai : en réalité le Centre culturel suisse est une radio pirate, collaborant en l’occurance avec l’Atelier radiophonique de France-Culture, dirigé par René Farabet.
Bruno Beusch et Tina Cassani
Besuch (Visite) in S.
Parole
08 nov
1992
<p>La Suisse romanche rencontre l’Occitanie avec Iso Camartin, Oscar Peer, Flurin Spescha et Jean-Marie Auzias / Photo : D.R.</p>
Jeudi 26 janvier 20h Rencontre : arts plastiques avec Pierre Gaudibert, critique d’art, Not Vital et Matias Spescha, artistes romanches Vendredi 27 janvier 20h Rencontre : littérature avec Oscar Peer et Flurin Spescha, écrivains romanches et Jean-Marie Auzias…
Iso Camartin
La Suisse Romanche vue par Iso Camartin
Parole
26 – 28 janv
1989