À lireÀ voirÀ écouter
ArchitectureArts visuelsConcertConférenceDanseDesignGraphismeJazzLectureLittératureMusiquePerformanceRencontreSpectacleThéâtre
Andreas Vogler et Emanuele Coccia en conversation avec Charlotte Poupon
Penser l’intérieur quand l’extérieur n’existe pas?
23 juin
2023
Michael Renner
14 févr
2023
Kueng Caputo
06 déc
2022
Jost Hochuli
15 nov
2022
Architecture for Refugees
02 déc
2021
ANN KERN
10 juin
2021
Conférence Chasper Schmidlin & Lukas Voellmy
03 juin
2021
Fiona Cameron
27 avril
2021
Lucia Pietroiusti
20 avril
2021
Keyna Eleison
06 avril
2021
Dan Solbach en discussion avec Yann Chateigné
06 oct
2020
Jocelyne Fracheboud
11 oct
2018
Svizzera 240
25 sept
2018
Hubertus Design
11 sept
2018
Bearth & Deplazes
conférence de Valentin Bearth
31 mai
2018
Urs Lehni et Olivier Lebrun
30 mai
2018
Teo Schifferli
Conférence
22 mars
2018
Logements: expérimentations zurichoises
27 févr
2018
Made in
Conférence
23 janv
2018
Schaffter Sahli
Conférence
16 nov
2017
Baldinger•Vu-Huu
Unreleased projects
13 sept
2017
Laurent Benner
09 mai
2017
Pierre-Alain Dupraz
05 mai
2017
Prill Vieceli Cremers
28 févr
2017
:mlzd
24 janv
2017
Localarchitecture
18 mai
2016
Marie Lusa
17 mai
2016
Günther Vogt
Conférence en anglais
24 mars
2016
Georges Descombes
Une imagination topographique
08 mars
2016
Maximage
04 févr
2016
Elektrosmog
27 janv
2016
Julia Born
28 mai
2015
Bonbon
19 mars
2015
Philippe Rahm
Atmosphères construites, l’architecture comme design météorologique
04 févr
2015
Charles Pictet
21 janv
2015
NORM
20 nov
2014
Buchner Bründler
02 oct
2014
agps
17 sept
2014
EM2N
27 mai
2014
Aude Lehmann
13 mai
2014
23 juin
2023

Andreas Vogler et Emanuele Coccia en conversation avec Charlotte Poupon

Penser l’intérieur quand l’extérieur n’existe pas?

La rencontre entre Andreas Vogler, Emanuele Coccia et Charlotte Poupon nous emmène sur orbite afin de penser la conception des matrices spatiales, navettes ou vaisseaux, dans la perspective de missions de longues durées.

Comment penser un intérieur quand l’extérieur n’existe pas ? Cet extérieur, le vide cosmique, qui contraint les êtres vivants à vivre dans les replis d’une machine, bijou de technologies auquel ils doivent leur survie, seconde après seconde. Peut-on oser parler de confort ? Et si oui, quel est-t-il ? Est-ce le moelleux d’un coussin ? Mais le moelleux existe-t-il seulement en apesanteur ? Ou bien plus prosaïquement, un petit, minuscule espace à soi et rien qu’à soi. Un espace, un temps, un espace-temps dans l’Espace-Temps pour se sentir toujours « en vie » dans la Machine.

Devant ces perturbations de paradigmes, comme un grand chamboulement non gravito-centré, quelle posture pour le concepteur, l’architecte, l’architecte d’intérieur, le designer ? Où doit-il attarder son crayon ? Quelles pistes doit-il défendre devant les ingénieurs ? Raymond Loewy en son temps n’a-t-il pas réussi à faire mettre une fenêtre au Skylab ?

Cette discussion entre Andreas Vogler, architecte suisse et enseignant, spécialiste de l’architecture spatiale et Emanuele Coccia, philosophe, auteur de la Philosophie de la maison. L’espace domestique et le bonheur, sera animée par Charlotte Poupon, designer, responsable des enseignements de l’ENSCI-Les Ateliers et autrice de la thèse Des sous-marins nucléaires au défi martien, regard de designer sur la sensorialité des individus en situation d’isolement et de confinement. Elle questionnera cette fenêtre, et toutes autres, qu’il reste à ouvrir pour toujours accompagner l’humain au bout de ces utopies d’explorations.

Voir l’évènement